Caissons hyperbares

L'oxygénothérapie hyperbare dans la paralysie cérébrale


La paralysie cérébrale est un terme général désignant des troubles neurologiques chroniques influençant de manière négative le développement du mouvement et de la posture chez la personne atteinte. Les troubles moteurs sont généralement accompagnés des troubles cognitifs et sensoriels, de la communication, du comportement et de la perception. Il n'est pas rare que ces problèmes soient accompagnés de l'épilepsie.

La paralysie cérébrale peut être causée par des dommages au cerveau survenus chez le fœtus ou le nourrisson. Les dommages en questions peuvent être causés par une infection, une lésion cérébrale traumatique, une hypoxie aiguë, une fausse-route ou un AVC.

L'oxygénothérapie hyperbare dans le traitement de la paralysie cérébrale

Le traitement à l'oxygénothérapie hyperbare a de nombreux effets positifs chez les jeunes patients atteints de paralysie cérébrale, similaires à ceux observés chez les enfants atteints des troubles autistiques. On peut observer l'amélioration de la motricité et de la vision, un intérêt accru pour l'environnement, l'amélioration de l'indépendance et de l'interaction avec l'environnement. L'oxygénothérapie hyperbare influence de manière positive le développement des compétences cognitives et de la communication, la mémoire et la concentration.

Comme dans le traitement de l'autisme, le protocole type consiste en une série de séances d'au moins 40 heures à raison de trente à soixante minutes par jour, cinq à six fois par semaine, dans un caisson à une pression de 1,3 à 1,5 ATA. On obtient toutefois de meilleurs résultats à la pression de 1,5 ATA.

L'oxygénothérapie hyperbare uniquement sur un avis médical !