Caissons hyperbares

Les contre-indications à l'oxygénothérapie hyperbare


La seule contre-indication absolue à l'oxygénothérapie hyperbare est le pneumothorax non traité.

Ne devraient pas être soumises à la oxygénothérapie hyperbare les personnes qui prennent ou qui ont récemment pris les médicaments suivants :

- Doxorubicine (adriamycine) et cisplatine - médicaments utilisés dans la chimiothérapie,
- Disulfiram (Antabuse) - utilisé pour traiter la dépendance à l'alcool,
- L'acétate de mafénide (de sulfamylon) - un médicament pour traiter les infections bactériennes dans les plaies causées par des brûlures.

Ci dessous ont été listées les contre-indications relatives dont vous devriez informer votre médecin avant de commencer le traitement à l'oxygénothérapie hyperbare :

- infection des voies respiratoires supérieures,
- forte fièvre,
- emphysème en raison de la rétention du CO2 dans l'organisme,
- les antécédents chirurgicaux de la poitrine, car il existe un sérieux risque que l'air pénètre dans les tissus changés par les cicatrices chirurgicales,
- cancer,
- barotraumatisme de l'oreille moyenne,
- grossesse, en raison du risque d'intoxication au monoxyde de carbone du fœtus, ce qui peut provoquer le retard neurologique ou la nécrose du foetus.

L'oxygénothérapie hyperbare uniquement sur un avis médical !